Le chocolat dans tous ses états

C’est au XVIIIe siècle que des marchands allemands et alsaciens ont eu l’idée de recouvrir les œufs, alors interdit pendant le carême, de chocolat. Cet art fut maîtrisé au XIXe siècle grâce à l’apparition de différents moules, ainsi que grâce à l’évolution des méthodes de travail sur la pâte cacao. Depuis, les œufs entièrement en chocolat sont chose commune.

Et les fabricants ne manquent pas d’imagination !


Outre le lapin en chocolat, on peut trouver par exemple la thématique du poulailler avec ses poules, ses œufs, ses mignons poussins, ses traditionnelles cloches de Pâques, les coquilles d’œufs, la plaque en chocolat « Joyeuses Pâques » et les supports à personnaliser. Chez nous, la chocolaterie Galler a élargi ses produits avec l’Egg « Neo-Pop », réalisé en collaboration avec le styliste Jean-Paul Lespagnard. Depuis 2016, les œufs en chocolat peuvent être contenus dans un plus gros œuf en métal, décoré artistiquement. Articulés en trois parties, les combinaisons sont infinies. Détail choc, le revêtement miroir investit chaque création : sur la partie du bas, du milieu ou au sommet, de quoi se démarquer de manière originale.



Bon pour le moral


Selon certaines études, le chocolat aurait des propriétés euphorisantes et pourrait même agir comme « antidépresseur » grâce à une substance appelée la sérotonine. « Toutefois, les quantités de ce composant contenues dans le chocolat sont trop infimes pour l’affirmer », indique la Mutualité Chrétienne, qui s’est penchée sur la question.


« Par contre, le plaisir que nous avons à déguster un morceau de chocolat entraîne la libération d’endorphines, ces fameuses hormones qui procurent détente et bien-être. En cela, on peut dire que le chocolat peut être un bon allié contre le stress ». La consommation régulière de chocolat aurait aussi un rôle protecteur vis-à-vis du système cardio-vasculaire. « Le cacao est une excellente source de flavonoïdes. Ceux-ci sont des antioxydants naturels connus pour leurs effets bénéfiques sur la santé du cœur et des vaisseaux ». C’est le chocolat noir qui renferme le plus de cacao, et donc de flavonoïdes. « Mais ce sont précisément eux qui donnent le goût amer au chocolat, c’est pourquoi de plus en plus de fabricants ont tendance à les éliminer ».


Le chocolat noir est quand même meilleur pour la santé que les autres car il est moins sucré et est celui qui contient le plus de magnésium. Le chocolat noir à haute teneur en cacao est le plus intéressant d’un point de vue nutritionnel. Le chocolat au lait contient moins de cacao que le chocolat noir mais apporte un peu de calcium grâce au lait. Quant au chocolat blanc, c’est celui qui contient le plus de graisses.


De manière générale, le chocolat est source de minéraux, d’oligo-éléments, de quelques vitamines du groupe A et B… « Le chocolat est un aliment très riche en sucres et en graisses et fait donc partie de la famille des extras », rappelle la Mutualité. « Pour profiter au maximum de ses bienfaits, faites-vous plaisir en le consommant avec modération (un petit carré par jour par exemple) ».