Le « Black Friday », c'est le 24 novembre

Cette journée de promotion importée des États-Unis devrait remporter encore plus de succès qu'en 2016.

Depuis quelques années, le « Black Friday » se fait un nom en Belgique. Cette journée spéciale de soldes et promotions renversantes se déroulera le vendredi 24 novembre, lançant ainsi, à la manière américaine, la course aux achats de fin d'année.


Car c'est bien des USA que provient cette ode au shopping intensif. Traditionnellement fixée au lendemain de la fête de Thanksgiving, elle préface un long week-end de soldes qui voit des dizaines de millions d'Américains se ruer dans les boutiques et centre commerciaux. La clientèle est si dense que cela peut parfois tourner à la foire d'empoigne ! Les rues et les magasins sont « noirs de monde », d'où le terme de « Black Friday ».


Mais pour de nombreux commerçants, ce terme évoquait également de manière très pragmatique leurs écritures comptables (manuscrites). Ce jour-là, les ventes étaient telles que les comptes, en général jusque-là négatifs et rédigés à l'encre rouge, sortaient du « rouge » pour passer en positif. Ils pouvaient donc les rédiger à l'encre noire. L'expression « vendredi noir » n'a donc aucune connotation négative, comme une personne mal informée pourrait le penser de prime abord.


Et en Belgique ? Le concept fait son chemin : une journée de super-promotions qui attire une clientèle plus nombreuse chaque année, même si, heureusement, on reste loin des débordements américains. Pour le dernier « Black Friday », le 25 novembre 2016, le service de paiements Worldline a estimé le nombre de transactions bancaires à environ 6 millions, contre 5,3 millions en 2015. L'idée a d'abord rencontré un franc succès sur internet, qui ne connaît pas les frontières. Les plate-formes comme Amazon ont en effet élargi le concept en-dehors des USA et c'est donc en ligne que le Black Friday a fait ses premiers pas dans notre plat pays. Dans les jours qui précèdent, iI y a même des promotions « pré-Black Friday »!


Toujours plus de commerces participants


Mais les commerces traditionnels leur ont depuis emboîté le pas, avec des campagnes de promotions et « soldes » spectaculaires, dans l'espoir d'écouler les stocks avant la fin de l'année et, le cas échéant, redresser des chiffres tristounets. Des promotions valables tant en ligne qu'en magasin, et qui peuvent durer plusieurs jours, au-delà de ce « vendredi noir ». Les enseignes, grandes et petites, sont d'ailleurs de plus en plus nombreuses à y prendre part. Selon Comeos, en 2016, le 25 novembre fut davantage profitable aux commerces participants que le 21 décembre, traditionnellement la journée la plus lucrative de l'année. Pour les clients, c'est aussi une occasion d'acheter une partie des cadeaux de fin d'année sans le stress de devoir s'y prendre en dernière minute... comme souvent!


Bref, si vous avez encore des jours de congé à placer, pointez le vendredi 24 novembre dans votre agenda. De nombreuses bonnes affaires sont en vue ! Si ce n'est pas possible, vous pourrez toujours tenter de vous rattraper le lendemain...