Comment aborder la rentrée dans les meilleures conditions ?

Les vacances d'été terminées, les activités scolaires reprennent inévitablement leurs droits. Quels que soient les sentiments de vos enfants (impatience de retrouver les copains, de reprendre les cours, mauvaise humeur), l'important est d'être prêts dans son corps et dans sa tête. Ce la passe par un sommeil réparateur, une alimentation saine, des occasions de se défouler et des moments privilégiés en famille.
En tout premier lieu, on n'insistera jamais assez sur l'importance d'un sommeil réparateur. Idéalement, une semaine avant la rentrée, il faut commencer à adapter, progressivement l'heure des repas et du coucher. Sinon, au pire, la fatigue se fera un peu sentir les deux-trois premiers jours, puis tout rentrera dans l'ordre.

N'oubliez pas : un enfant a besoin de plus d'heures de sommeil qu'un adulte.
Petit rappel, valable toute l'année :
De 3 à 5 ans : entre 10 et 13h de sommeil par jour
De 6 à 13 ans : entre 9h et 11h
de 14 et 17 ans : entre 8 et 10h.

La journée doit aussi impérativement débuter par un bon petit déjeuner, en prenant le temps nécessaire avant de partir à l'école. Inutile d'ajouter du stress, cela fait partie du processus de réveil et conditionne un bon démarrage. Faites attention à l'alimentation de votre enfant. Renseignez-vous sur les repas proposés à la cantine, ou bien veillez à ce que les « tartines » de midi, les « encas » et bien entendu le repas du soir soient adaptés. Évitez la malbouffe autant que possible.

Si les devoirs doivent être faits à temps et en heure, il est nécessaire que les enfants puissent s'aérer et se défouler. En septembre, la longueur des jours commence à décliner, le soleil se couche plus tôt : profitez du jardin au maximum tant qu'il fait beau. Inscrire son enfant à une activité sportive ou à mouvement de jeunesse est également plus que recommandé.

Et toute l'année durant, dans la mesure du possible, mettez les week-ends à profit pour des activités familiales : visites culturelles, promenades à la campagne, dans les bois, sur la plage, profitez des parcs urbains si vous habitez en ville. Les moments de partage entre parents et enfants sont réellement nécessaires à leur développement.