Bien nettoyer la véranda et la terrasse

Au printemps, c’est le bon moment pour nettoyer sa véranda, remettre sa terrasse en état et entretenir son mobilier de jardin. Ces quelques conseils vous seront sans doute utiles.

« Un entretien régulier est nécessaire pour éviter que votre véranda ne vieillisse prématurément et qu’elle conserve un aspect neuf le plus longtemps possible. Laver deux fois par an la structure à l’eau et au savon suivi d’un rinçage à l’eau claire est déjà une bonne initiative » explique Philippe, spécialisé dans le domaine. Le mélange traditionnel « eau-produit de vaisselle » est simple et sans risque pour votre véranda. « Il ne faut jamais utiliser de détergents agressifs, d’eau de javel ou d’éponge abrasive ».

Tout va aussi dépendre de la matière de votre véranda : « Pour ce qui est de l’aluminium, il ne nécessite aucun entretien ce qui est le cas également pour le polycarbonate. Le bois supporte très bien l’eau savonneuse aussi. Il faut cependant veiller à protéger les parties exposées aux intempéries en appliquant (environ tous les deux ans) une lasure satinée après avoir légèrement poncé. Ces teintes doivent être posées quand les températures se situent aux alentours de 17° ». Pour les vitres, utiliser une lavette-éponge microfibres est recommandé et ne nécessite pas d’eau savonneuse. Les rails des vitres doivent être aspirés avec un aspirateur pour éliminer poussières et petits gravillons qui peuvent parfois bloquer le système et obstruer les orifices d’évacuation d’eau. Il faut veiller à ne pas graisser les rails. « Les descentes d’eau de pluie se bouchent souvent à la chute des feuilles et cela bouche les conduits, cela a pour conséquence que l’eau déborde et qu’elle est susceptible de s’infiltrer dans la véranda causant ainsi des dégâts qui nécessiteront des réparations. Faites fonctionner toutes les pièces mobiles de votre véranda pour éviter qu’elles ne se grippent mais là aussi, pas de graissage de cette quincaillerie. Les joints d’étanchéité ne doivent pas être oubliés non plus surtout après nettoyage aux grandes eaux. Il convient de les essuyer en tenant compte que les parties basses des vitres sous les plus exposées et donc les plus sales ».


Nettoyer sa terrasse

Comme pour la véranda, tout dépend de la matière de votre terrasse. La pierre naturelle demande un produit écologique car l’eau de javel risque de détériorer la pierre et les plantations voisines. L’utilisation d’un nettoyeur haute pression est risquée pour maintenir le bon état de la pierre. « La plupart des terrasses ont été construites en bois et l’entretien de cette matière demande pas mal de boulot et un choix de produits à prendre en compte. Les cristaux de soude mélangés à l’eau que l’on va utiliser avec un balai brosse en allant dans le sens du fil du bois. Si votre terrasse est très encrassée, il faudra privilégier le percarbonate de sodium. C’est une solution composée de carbonate de sodium et d’eau oxygénée. N’oubliez ensuite de rincer abondamment à l’eau claire. Le savon noir fonctionne pas mal non plus. Il est mieux de protéger votre bois avec des produits que vous trouvez dans le commerce. Avec les intempéries et la canicule que nous connaissons parfois, le bois s’oxyde et voit sa teinte varier. Appliquer une huile est donc un bon moyen d’éviter ce phénomène ». Les terrasses en carrelage ont aussi leurs adeptes et les solutions de nettoyage apparaissent plus simples : « De l’eau et du savon noir ou de l’eau et du bicarbonate de soude sont les plus efficaces sans être abrasifs. Il est toujours très important de rincer à l’eau claire en ajoutant un peu de vinaigre blanc. Tout cela évidemment si votre carrelage n’est pas trop sale. Par contre si elle est collante, pensez à ajouter de l’alcool ménager ou à défaut du vinaigre. Pour une terrasse en carrelage, je vous conseille d’éviter les nettoyeurs « haute pression » qui risquent de décaper la couche émaillée et de rendre votre carrelage poreux.»

Il reste les terrasses en béton, une matière très résistante. Le balai brosse avec de l’eau additionnée de bicarbonate de soute fera son boulot. Si la terrasse est très sale, vous pouvez utiliser le nettoyeur « haute pression » mais en veillant à modérer la puissance du jet sur la surface. On finira toujours par un rinçage à l’eau claire.


Le nettoyage des meubles de jardin

Dans votre élan après avoir remis votre terrasse à neuf, il convient de s’occuper du mobilier de jardin. S’il s’agit d’éléments que vous avez pu rentrer pour l’hiver, pas de souci. Vous avez pu les ressortir de leur abri, retiré les protections ou à défaut donné un petit coup d’éponge. Par contre, ceux qui sont restés en extérieur durant l’hiver auront besoin d’une solide remise à neuf. « Pour les meubles en bois, l’eau savonnée, avec savon noir ou savon de Marseille, ne comportant pas de solvants et de substances toxiques donc naturelles est à privilégier. Evitez là aussi les nettoyeurs « haute pression » qui risquent de détériorer le bois. Si vous y tenez absolument, utilisez alors un jet léger même si cela sera moins efficace ».

Le PVC est une matière qui est choisie par certains d’entre vous pour leur mobilier de jardin. « Ce qui est valable pour le PVC l’est aussi pour la résine. Savon noir ou savon de Marseille et eau restent un excellent choix. Pour des meubles blancs qui risquent de devenir un peu grisâtres, de l’eau oxygénée mélangée à de l’eau peut résoudre le problème ». Un truc de grand-mère pour retrouver un aspect brillant consiste à monter des blancs d’œufs en neige et à les étaler en fine couche. Quand c’est sec, un chiffon doux pour lustrer sera utilisé. Les bois exotiques sont plus résistants mais pour conserver la teinte d’origine, appliquer de l’huile de lin ou de l’huile de teck permettra de les conserver longtemps en bon état.  « Le pin est facile à l’entretien car une brosse dure et de l’eau savonneuse feront parfaitement l’affaire.» Le rotin, très prisé dans les vérandas, peut jaunir et de l’eau salée et une brosse l’évite au maximum à condition de ne jamais oublier de rincer à l’eau claire. Le fer connaît aussi du succès comme mobilier de jardin : « Ils se contentent d’un nettoyage avec de l’eau savonneuse. Le plus gros souci est la rouille qui risque d’apparaître à certains endroits. Dans ce cas, vous n’échapperez pas à la brosse métallique et au papier de verre. Cela devrait solutionner le problème. Enfin, l’aluminium est très facile à entretenir. L’eau savonneuse est suffisante et il faut impérativement éviter tout produit abrasif ».